méditation :La juste mesure

Publié le par le mejiste

Saint Luc 6, 36-38
Jésus disait à la foule : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. » 

Prière d’introduction: Jésus, je n’ai rien à te donner que tu ne m’as pas donné d’abord. Tout ce que j’ai de bien vient de toi. Accorde-moi la grâce de dialoguer avec toi aujourd’hui de la manière qui te donne la plus grande gloire. Que cette prière me rende davantage comme toi et m’aide à être plus compatissant et généreux dans mes relations avec les autres.

Demande Seigneur, donne-moi un cœur miséricordieux.

Points de réflexion
1. Une norme céleste. Dans ce récit, Jésus nous donne son Père en exemple et nous demande d’être comme Lui. Le grand péché d’Adam et d’Eve fut de succomber à la tentation du diable et de vouloir devenir comme Dieu. Ici, il ne s’agit pas d’une tentation, mais d’un commandement du Christ, le fils de Dieu lui-même. Dieu a toujours voulu que nous grandissions à son image et sa ressemblance... seulement, selon sa volonté et par amour pour lui.

2. Faire la guerre à notre nature humaine déchue . Il est facile d’ériger une norme humaine, fondée sur notre propre sens de la justice. Nous décidons jusqu’à quel point nous devons être indulgent. Ensuite, trop c’est trop. Cependant, Jésus nous demande de laisser de côté la règle qui mesure notre prochain en millimètres et d’adopter la mesure de Dieu, qui mesure en années lumières. Ce n’est qu’avec une humilité profonde et une immense confiance en Dieu que nous arriverons à surmonter notre mesquinerie naturelle pour devenir une personne de grand coeur.

3. Dieu répand ses bénédictions. " Des choses que l’œil n’a pas vues, que pas une oreille n’a entendues, qui ne sont venues à l’esprit de personne ; les choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment." (1 Cor  2,9). Quelle image riche Jésus nous donne ici de la réponse de Dieu à mes efforts généreux pour L’aimer en mon voisin. Cette image nous motive,bien qu’elle ne donne qu’une petite idée de la réalité. Dieu ne peut jamais être surpassé en générosité. Ainsi, si je lui donne tout de mon être fini, il me donnera tout de son être infini.

Dialogue avec le Christ Seigneur, je reconnais ma capacité limitée à aimer. Forme en moi un coeur magnanime et riche en miséricorde, comme celui de notre Père.

Résolution Rien qu’aujourd’hui, là où il y a la division, je tâcherai d’apporter l’amour de Dieu. Là où il y a l’hostilité, je tâcherai d’apporter la bonté.

Publié dans Enseignement

Commenter cet article