Activités de clôture à la paroisse St Joseph Artisan de Koumassi

Publié le par le mejiste

 

 

 

SecretDVD

 

Dans le cadre de la clôture des activités du MEJ de la paroisse Saint JOSEPH Artisan de Koumassi, ce vendredi 21 juin 2013, à 19h20 précise, il nous été donné de suivre une projection cinématographique. le titre du film était Le Secret avec pour sous-titre le sacrement de l'eucharistie

 

Ce film nous parle de Judith, de son amour contrarié, de son secret et de la force que la jeune puise dans l'Eucharistie.

Le Secret est un film pour la famille chrétienne et pour les groupes qui désirent approfondir le sacrement de l'eucharistie et parler des valeurs telles que le respect de l'autre, le dialogue entre les générations, l'ouverture des jeunes à leurs parents, l'honnêteté, la charité, la justice.

 

Judith et Marc son deux jeunes chrétion catholiques amoureux l'un de l'autre avec de nobles intentions,mais certains aspects de la vie les opposes, choses que la mère de Marc ne manque pas de rappeler à son fils. Judith est issue d'une famille aisée tandis que Marc, est d'une famille pauvre, et a été élévé seul par sa mère qui attends beaucoup de lui. Mais encore les deux jeunes ne sont pas de la même tribut, donc pas de même coutumes. c'est dans cette ambiance que Judith et Marc s'aimeront, chémiront ensemble tout en se soutenant mutuellement et s'encourageant dans tous les compartiments de leur vie, en vu de concrétiser leur objectif.

c'est en menant une vie de prière, de respect, de charité, de confiance tout en étant ouverts, patients et tolérants que les jeunes ont réussi à changer la vision de leur entourage sur leur union, et à se faire accepter.

leur engagement à la suite de Christ, et dans l'Eglise les conduit à une vie responsable vis à vis d'eux-même et des autres. la force qu'ils puisent dans l'eucharistie les aide à braver les préjugés et les supposés obstacles de la vie.

Nous comprenons aisement au travers de ce film que je conseil à tous, que L'eucharistie est un sacrifice que nous sommes appelés à vivre à travers l'annonce et le partage. Faire de sa vie un sacrifice, c'est en faire une action de grâce rendue à Dieu. L'acceptation d'entrer dans ce mouvement d'offrande, de donner corps à la parole, nous fait entrer dans une vie nouvelle, capables de louer Dieu et 'de vivre en grâce avec lui, avec nos frères, avec nous et avec la création.

Devenir chrétien, c'est vivre l'eucharistie dans le quotidien, faire de notre vie une eucharistie, une nourriture qui donne goût et saveur au monde.

 

A la suite du film nous avons eu droit à un documentaire sur la messe

 

* Première partie : l’accueil, le rassemblement ; on vient avec ses lourdeurs, mais on s’ouvre à la présence du Christ et des autres ; on demande le pardon pour son péché et on chante la gloire de Dieu.

* Deuxième partie : l’écoute de la Parole de Dieu ; trois ou quatre textes qui changent chaque dimanche, le dernier étant toujours tiré de l’Evangile. Le prêtre ou le diacre commente cette Parole, afin d’en donner le sens pour nous aujourd’hui

* Troisième partie : la liturgie de l’Eucharistie ; le pain et le vin sont apportés sur l’autel, puis le prêtre prononce sur eux les paroles mêmes de Jésus la veille de sa Passion : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang, faites ceci en mémoire de moi ». Nous reconnaissons la présence réelle de Jésus ressuscité par un geste d’adoration. Puis, après avoir dit la prière du « Notre Père » qui nous rappelle que nous sommes tous frères, nous venons recevoir celui qui se donne à nous. Au prêtre qui nous présente l’hostie consacrée, chacun

répond « Amen », ce qui veut dire : oui, c’est vraiment Lui, je le crois. Ensuite nous pouvons prendre un temps de silence pour un cœur à cœur avec

Jésus, qui a rejoint chacun au plus intime de lui-même.

* Quatrième partie : l’envoi, une partie beaucoup plus courte, au point qu’elle passe parfois inaperçue ; le prêtre bénit l’assemblée et dit : « Allez dans la paix du Christ ». C’est le signe qu’il nous faut, à notre tour, porter à ceux que nous allons rencontrer la Bonne Nouvelle : Jésus, vainqueur de la mort aime chacun d’entre nous et veut pour nous la vie !

En conclusion :

∗Lorsque Jésus institue l’Eucharistie, il livre le sens de la Passion et de la mort qu’il va affronter : il réalise la nouvelle Alliance en donnant sa vie par amour pour nous. Sa résurrection marque le triomphe de la vie sur toutes les forces de mort. Participer à la messe, c’est faire mémoire (au sens fort de « rendre présent ») de cet évènement : la Pâque du Christ, son passage de la mort à la vie.

∗La messe n’est pas un « à-côté » de la vie. C’est une étape essentielle dans la semaine (pour certains : dans la journée) me permettant de recevoir ce dont j’ai besoin pour vivre en chrétien, c'est-à-dire vivre relié au Christ, en étant témoin du Christ par mes paroles et mes actes en famille, au travail, durant les loisirs…

∗Plus qu’une « obligation », notre participation à la messe est notre réponse à l’invitation que nous adresse Jésus ressuscité ; invitation à le rencontrer, dans sa Parole et dans la communion à son Corps.

Cette rencontre se réalise en Eglise, c'est-à-dire au sein d’une communauté, en union avec des frères et sœurs chrétiens, différents par leur provenance, leur âge, leur culture, leur milieu social… Des gens que je n’ai pas choisis ! Par conséquent le mot « communion » signifie aussi « unité » à construire entre les chrétiens.

Commenter cet article