Le MEJ forme des leaders pour le monde..

Publié le par le mejiste

Le MEJ forme des leaders pour le monde..

La formation des jeunes du MEJ de cote d'ivoire se fait essentiellement dans les Paroisses. Elle vise, par un accompagnement proche et concret à aider les jeunes à s'engager dans l'Eglise, la famille et la communauté. Le MEJ forme ainsi des leaders, des leaders pour les diocèses, les paroisses et les communautés chrétiennes, des leaders pour le monde. En plus de l'amour pour l'Eucharistie, la Parole de Dieu et l'amitié dans le groupe, la formation MEJ en côte d'ivoire devrait comprendre des expériences missionnaires auprès d' institutions sociales, comme des foyers d'accueils, des enfants en difficulté ou malades, ou dans des hôpitaux, etc, c'est bien ce que les autres font ailleurs, et donc par ces expériences, le jeunes trouve sa place, arrive à donner un sens à sa vie dans une pratique continuelle et quotidienne de la charité et de la justice. En ce qui concerne la formation spirituelle, notre plus grand défi est de montrer aux enfants, aux adolescents et aux jeunes que vivre selon le style de Jésus c'est vivre une vie eucharistique : "Il n'y a pas de plus grande preuve d'amour que de donner sa vie pour son frère" - voir dans le visage de son frère le visage du Christ..

ceci dit il nous faut apprendre aux jeunes à aiguiser leur vision pour le mej dont ils ont la charge aujourd'hui. il y a nécessité de créer un équilibre au regard de ce que l'on a pu constater sur le terrain (sur les paroisse) et l’équilibre que l’on cherche à trouver peut-être caractérisé par un espace à 2 dimensions: les compétences et le cœur/caractère. Une ligne d'équilibre de ces 2 dimensions est définie.

  • Si on ne développe que les compétences, on aura beaucoup d’impact sur les gens qui nous entourent et il y a alors un risque d’arrogance et de dérapage. Plus on est bon, plus on se voit confier des responsabilités importantes et si l’infrastructure intérieure (disposition spirituelle) est sous-développée il y a un risque d’ « effet trou d’évier » où la personne s’écroule d’un coup, emportant ceux qui sont derrière elle dans sa chute.
  • Si le cœur est sain(t) mais que les compétences ne sont pas travaillées il y a un risque d’épuisement. On en fait trop et on n’a pas les compétences pour déléguer et emmener plus de personnes avec soi. Souvent, il y a des personnes très généreuses, très empathiques, mais ayant du mal à déléguer d'assumer leur autorité,

La connaissance de son histoire personnelle (maturité, décantation, prière) est très importante. C’est pourquoi l’identité est au cœur, entourée de notre responsabilité vis - à - vis de nous-même, des autres, de nos compétences managériales et sociales. Noter dans notre carnet les connaissances que nous découvrons sur soi peut-être une bonne aide. On peut écrire à propos de : Quel est mon identité en Dieu ? D’où viens-je ? Mes talents ? Quel est l’équilibre de ma vie aujourd’hui ? Comment est-ce que je prends du recul ?

Le mej de côte d'ivoire ne doit plus se contenter de réunir des jeunes qui cherchent à meubler d'activités ludiques leurs week-end mais à réunir enfants et jeunes qui veulent prendre leur place dans l'Eglise et dans la Société.

Commenter cet article